effet golf

Leçon de golf n°4 – Fade et draw

Les deux axes

Ce qu’il y a de plus difficile au golf est d’envoyer sa balle parfaitement droit. C’est difficile physiquement parce que beaucoup de détails corporels doivent être parfaits. C’est difficile stratégiquement parce que la cible est réduite.

Si vous vous alignez vers le centre du fairway et que vous jouiez un slice ou un hook, votre marge d’erreur n’est que la moitié du fairway. Si vous vous alignez bien à gauche et que vous jouiez un slice, vous avez tout le fairway pour cible.

Pour toutes ces raisons je n’ai jamais essayé de jouer des coups tout à fait droits. D’ailleurs aucun professionnel du Circuit ne le fait. La plupart des bons joueurs tapent des draws, des balles allant légèrement de droite à gauche. Les autres et surtout les plus puissants préfèrent jouer en fade, la balle allant légèrement de gauche à droite. Quelques-uns les plus compétents alternent ces deux styles de coups avec aisance.

Quel que soit votre choix, je crois que vous aurez de toute façon intérêt à adopter le jeu en fade ou le jeu en draw, plutôt que de tenter de jouer parfaitement droit.

Lorsque vous aurez fait votre choix, pensez à ceci

1. Avec un fade vous avez plus de contrôle de la balle qu’avec un draw, parce que cette balle tournera plus sur elle-même, ira plus haut, puis s’arrêtera sur le sol plus rapidement. Un draw vous donne en revanche plus de distance, parce que la balle vole plus bas et puis roule beaucoup:

2. si votre fade se transforme en slice vous perdrez énormément de distance. Si votre draw se transforme en hook, la balle ira rouler et se nicher dans les obstacles,

3. il est plus difficile techniquement de jouer en fade qu’en draw;

4. le golf est un jeu extrêmement simple lorsque vous jouez avec vos tendances naturelles plutôt que contre.

fade draw golf

Jouer en fade 

Je ne suis pas un chaud partisan des méthodes communément enseignées pour jouer en fade ou en draw. Elles sont trop compliquées, elles vous obligent à penser à trop de choses pendant le swing. 

A mon sens, le plus simple est d’aligner son corps légèrement à gauche de l’objectif pour jouer en fade, d’ouvrir un peu la face du club puis de swinguer normalement. Cela me parait très simple. Mais si cela ne vous convient pas, essayez de tourner un peu les mains sur le manche vers la gauche. Alignez-vous légèrement à gauche mais gardez la face du club square à l’adresse. Puis swinguez normalement.

La pire faute que puisse faire un golfeur en essayant de jouer en fade est de couper le plan en swinguant extérieur/intérieur. D’abord, c’est un geste anti-naturel. Ensuite, si cela s’ajoute à l’alignement vers la gauche et à une face du club ouverte, cela produit un énorme slice.

Or le plus grand danger couru par celui qui joue en fade est de transformer ses coups en slices en ouvrant de plus en plus sa position à l’adresse. Cela se fait inconsciemment.

C’est pourquoi je m’oblige à jouer périodiquement des draws après trois ou quatre fades, à l’entraînement. C’est un excellent exercice.

Jouer en draw

Pour jouer en draw, c’est également très simple. Je m’aligne un petit peu vers la droite de l’objectif. Je ferme légèrement la face du club puis swingue normalement. 

Si cela ne vous convient pas- et vous ne le saurez qu’après un long entraînement, essayez de tourner un peu vos mains sur la droite du manche, et alignez la face du club square. Mais laissez votre corps légèrement aligné vers la droite.

Ce qu’il ne faut absolument pas faire lorsqu’on joue en draw est de swinguer volontairement sur un plan intérieur/ extérieur. C’est un geste tout à fait anti-naturel.

Si vous le faites, vous allez en réalité produire un énorme hook.

Ceux qui jouent en draw prennent un risque : celui de s’aligner de plus en plus à droite à l’adresse et de swinguer de plus en plus à -plat. Cela provoque du hook.

Un conseil alternez les coups en fade et les coups en draw.

Conclusion

Que vous choisissiez de jouer en fade ou en draw (et vous devez choisir), ne vous compliquez pas la vie. Modifiez au minimum votre position à l’entraînement avant tout- mais ne trafiquez pas votre swing lui-même.

Toutes les autres leçons :